l’initiative de résiliation

Le tourisme combat l’initiative de résiliation

Garantir la liberté de voyage

Si l’initiative de résiliation est acceptée, et que la LCP est supprimée, l’accord de Schengen-Dublin sera lui aussi fortement menacé. L’accord permet de voyager librement au sein de l’Europe. Les longues files d’attente aux frontières dues aux contrôles d’identité pénibles ont disparu. Aujourd’hui, il n’y a plus de contrôle systématique aux frontières suisses (à l’exception des aéroports intercontinentaux) car tous les pays voisins de la Suisse font aussi partie de l’espace Schengen. Sans l’accord de Schengen, les contrôles aux frontières suisses devraient être réinstaurés. Cela aurait pour conséquences de longues files d’attente et des frais supplémentaires.

informations sur l'initiative de résiliation

site officiel de la campagne

PARTICIPER