Tests au lieu d’une quarantaine

Des tests au lieu d’une quarantaine.

En notre qualité de co-initiateurs et signataires nous soutenons activement la campagne lancée hier par Tourisme Suisse « Des Tests au lieu d’une quarantaine». L’idée étant que la Suisse autorise les visiteurs et ses concitoyens à entrer dans notre pays sans observer de quarantaine, pour peu qu’ils puissent présenter un test Covid 19 négatif.

Le secteur du tourisme suisse, les associations professionnelles et les représentants des principales organisations de voyages soutiennent cette initiative et demandent au Conseil fédéral et aux décideurs concernés de prendre les mesures nécessaires pour contrer une perte massive d’emplois et les dommages économiques y afférents.

Vous trouverez en annexe nos revendications au Conseil Fédéral.

Contexte

La constante évolution des restrictions de voyage, notamment en ce qui concerne la quarantaine à l’entrée sur le territoire, provoque une grande incertitude auprès des voyageurs d’affaires et de loisirs internationaux et constitue l’un des principaux obstacles à la reprise rapide de l’économie et du tourisme. Afin que les voyageurs puissent à nouveau visiter régulièrement la Suisse et les destinations étrangères, ces barrières doivent être supprimées.

Vision

La Suisse autorise les visiteurs et les voyageurs de retour de pays à risque à entrer sur son territoire sans observer de quarantaine, dès lors qu’ils sont en mesure de présenter un test Covid-19 négatif. Un test rapide certifié peut être effectué directement à l’arrivée à l’aéroport ou dans des centres de test. Les exploitants des centres de test fournissent l’infrastructure adéquate et les tests sont financés par les exploitants et/ou directement par les utilisateurs.

Demande

Le secteur du tourisme suisse, les associations professionnelles et les représentants des principales entreprises de voyages soutiennent cette initiative et demandent au Conseil fédéral et aux décideurs concernés de prendre les mesures nécessaires pour contrer une perte massive d’emplois et des dommages économiques avérés.